Le salarié victime de travail dissimulé peut prétendre à une indemnité forfaitaire de 6 mois de salaire en cas de rupture de son contrat de travail.

Le salarié peut-il cumuler cette indemnité forfaitaire avec l'indemnité légale ou conventionnelle de licenciement?

Par un arrêt récent, la Cour de Cassation vient de répondre positivement : le cumul est possible.