La réponse à cette question est non.

En effet, le conducteur qui se voit infliger une annulation de son permis de conduire ne pourra continuer de conduire en France
en se prévalant d'un permis de conduire obtenu à l'étranger.

Par un arrêt récent, la Cour de Cassation vient en effet de juger que l'annulation du permis français entraîne l'interdiction de
conduire en France.